Lettres du Stalag 1940 - 1945

Après la capitulation de juin 1940, 1 845 000 soldats français (dont 80 000 venus de l'empire colonial) sont faits prisonniers. Deux tiers d'entre eux resteront retenus en Allemagne pendant toute la durée du conflit.

Rapatrié à l'été 1945, ils se heurteront alors à l'indiférence voire au mépris.

La ligne rouge de cet ouvrage était, dans une première partie de faire un point historique et sociologique sur le cas des PG français (avec un encards sur le cas des PG allemands à partir de 1945 en réponse à celui des PG français) ; la deuxième partie est consacrée aux lettres de PG avec des retranscriptions qui ont pour but de laisser les PG parler de leur vie de prisonnier à travers les lettres envoyées à leurs familles ou leurs amis

commandez le

Cette publication de lettres et de documents inédits de provenance très variées s'inscrit dans un regain d'intérêt pour ces oubliés de notre mémoire.

Par le biais des souvenirs familiaux ou des recherches généalogiques, nous portons enfin notre regard sur ces victimes de l'histoire.

À travers leurs lettres, s'expriment un quotidien particulièrement dur, l'angoisse de l'éloignement dans une Europe en guerre, mais aussi, malgré la censure, une combativité souvent intacte, comme un témoigne les nombreux cas de tentatives d'avasion.